Avertir le modérateur

11/05/2009

Et si on parlait des élections européennes!

Par Slovar

article_SGE.PHC53.200607172744.photo00.photo.default-512x303.jpgBien que les partis politiques français s’en défendent (à part peut être Europe Ecologie, pour qui cette élection est le seul tremplin électoral), la campagne pour les élections européennes affiche un encéphalogramme plat.

Beaucoup affirment que la crise économique qui touche tous les pays de l’Union en est la cause. Dans le même temps, chaque pays y va de son plan de relance, sans avoir recours à l’Europe, tout en nous expliquant jusqu’à la nausée, pourquoi l’Union européenne est… la seule solution pour s’en sortir!

Lire la suite

09/05/2009

Absent en juin, pensez à la procuration!

Par Oréade

Les élections européennes auront lieu le 7 juin 2009 en France et dans de nombreux pays européens. Si par avance vous savez que vous ne pourrez pas vous rendre dans votre bureau de vote, il existe une solution rapide et gratuite: établir une procuration à quelqu’un (si possible de confiance!) pour qu’il vote à votre place. Le vote par procuration permet de se faire représenter le jour de l’élection par un électeur librement choisi. Ce dernier doit remplir quelques conditions, à savoir être inscrit dans la même commune que la personne donnant la procuration et ne pas avoir reçu plus d’une procuration. A présent, la procuration est admise pour différents motifs: vacances, obligations professionnelles, état de santé, handicap et ne nécessite plus de justificatif prouvant votre empêchement le jour de l’élection. La personne qui donne procuration (le mandataire) doit se rendre personnellement dans le commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie de son lieu de résidence ou au tribunal d’instance de son lieu de résidence, muni de la pièce d’identité de la personne qui votera pour lui (le mandant). Cette procédure ne prend que quelques minutes à réaliser : il suffit de remplir le document que l’auxiliaire de justice vous présente au guichet. Le jour du vote, le mandant se présente dans le bureau du vote du mandataire avec ce précieux document pour exercer ce droit fondamental: élire nos représentants.

04/05/2009

De l’absence du duopole (UMPS), à l’émergence des sans-grades

Par Marc Vasseur

droite_gauche_peu_importe.jpgA un mois de ce scrutin, plusieurs constats peuvent déjà être faits:

- Le lancement effectif de la campagne et des débats est toujours reporté au lendemain par les deux principaux partis de notre vie politique, avec en prime des enjeux européennes qui disparaissent pour faire place à un pseudo plébiscite ou non de l’action de Nicolas Sarkozy.

- Pire, ce dernier a vainement tenté il y a près de quinze jours d’imposer à nouveau la question de l’insécurité; aujourd’hui, l’UMP prend pour seul argument le bilan de la présidence française… omettant sciemment de dire que celle-ci s’inscrit dans un cadre dépassant les seuls 6 mois de présidence tournante. Ce positionnement semble être confirmé par le Premier Ministre lui-même, ce dernier refuse tout débat et jette en pâture son habituelle ritournelle du «les autres n’ont rien à proposer». D’ailleurs, s’aventurer sur ce terrain des propositions peut être une situation périlleuse quand la Commission, bien à droite, tente de faire passer aux forceps une directive de confort pour les hedges funds alors que dans le même temps Sarkozy veut défendre un capitalisme moralisé…

Lire la suite

L’abstention bête noire des élections

Par Oréade

article_photo_1238329374559-2-0.jpgL’abstention, refus de participer au vote, est la bête noire de toutes élections. Danger manifeste pour la démocratie, certains la voient pourtant comme une rébellion au système en place alors qu’elle n’est qu’une fermentation de lassitude et de champion du monde de «zappeurs télé». Râler devant un écran de télévision ou d’ordinateur et ne pas se déplacer dans l’isoloir républicain est une insulte à l’égard de tous ceux qui se sont battus pour obtenir ce droit fondamental de voter et de nous permettre ainsi de nous exprimer en toute liberté et en toute conscience. Alimenter par des actes ou attitudes inciviques, l’abstention rend la démocratie stérile et impuissante et n’honore pas l’étendard républicain. Les élections européennes bénéficient, malheureusement, d’un faible intérêt de la part de nos concitoyens et le taux d’abstention en France ne cesse d’augmenter pour ces élections: en 2004, il était de 57%, en 1999 de 54,8%. Il semble que ces taux d’abstention élevés donnent une prime aux partis politiques qui réussissent à mobiliser leur électorat. Alors le dimanche 7 juin prochain: tous aux urnes!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu