Avertir le modérateur

02/06/2009

Gilles Pargneaux: complémentarité et cumuls des mandats

Par Marc Vasseur

En compagnie de Pascal Cobert (avocat et éminent chroniqueur à sur Europe 1) et du MJS nord, j’ai interviewé Gilles Pargneaux, tête de liste des socialiste par la région Nord.

Si certains pouvaient s’inquiéter d’une rencontre entre moi et mon Premier Fédéral, cet entretien s’est déroulé dans une atmosphère détendue. D’autre part, ce billet n’est qu’une note au fil de l’eau, l’heure d’interview sur le fond devrait arriver dans les jours qui viennent.

Oui, si je peux avoir quelques divergences et griefs à l’égard de l’homme politique, Gilles n’en demeure pas moins quelqu’un de courtois voir sympa enfin, là n’est pas le propos.

Donc vis-à-vis de sa candidature et conformément aux engagements pris Martine Aubry, outre la parité, le PS devait faire preuve d’une certaine vaillance dans la lutte contre le cumul des mandats. Militant basique voire primaire, c’est forcément une question que je n’ai pas manqué de soulever très rapidement. Premier Secrétaire de la fédé du Nord mais également Maire d’Hellemmes mais aussi Vice Président à Lille Métropole Communauté Urbaine  mais par ailleurs Vice-Président de l’Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai et enfin proche conseiller de la Première Secrétaire du PS ; cette interrogation n’est pas anodine quand au soir du 7 juin il sera en sus Député Européen. Pour lui, la réponse tient en un mot complémentarité avec bien sur ce souci d’être proche du terrain.

Sur ce point, je ne lui en veux pas c’est hélas un refrain connu que rien n’étaye dans les faits et servi par les politiques de tous bords en pareille situation.

Concernant son travail de futur parlementaire, il compte s’impliquer dans sur les questions de l’environnement (comme titulaire) et sur les politiques régionales. Au jeu des pronostiques, Gilles Pargneaux table sur un étiage de 25-27% (pour rappel en 99 en projetant sur la région on 19,98% et en 2004 30%) avec 3 ou 4 élus.

Sinon, pour le reste, et ce ne doit pas être le fait de Gilles Pargneaux, je sens comme une limite à ce type d’interview par des blogueurs. En effet, la difficulté réside dans le fait que ces responsables aguerries restent dans les sentiers rebattus de leur formation respective ; sans nul doute, je pense qu’il en sera ainsi lundi avec Dominique Riquet.

Donc au cours de cette discussion, peu d’altérité, peu de risque dans le discours. Au mieux Gilles Pargneaux admet une part de responsabilité au PS sur la personnalisation de la vie politique avec l’inversion du calendrier (Présidentielles-législatives) et le quinquennat ou encore que le PS ait pu ce « compromettre» avec le libéralisme sur le dossier de l’énergie quand il évoque la « malhonnêteté » politique du MoDem ex-UDF qu’on lui oppose certains ratés de la part des socialistes dans un passé encore récent.

11:16 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ps, nord

19/05/2009

Des surprises dans le grand Nord?

Par Marc Vasseur

article_photo_1217494813933-1-0.jpgCe matin, je suis tombé sur un sondage de notoriété publié par le Figaro (il n’y a de sottes lectures, il n’y a que de sots lecteurs…) sur la région Grand Nord et demie surprise, c’est Corinne Lepage (photo AFP) qui arrive en tête avec 44% de personnes qui disent la connaître (dont 57% qui en ont une bonne opinion).

Vis-à-vis des représentants des deux grosses écuries, Gilles Pargneaux (PS) et Dominique Riquet (UMP) avec , 80 % pour le premier des personnes interrogées qui ne le « connaissent pas assez », et 81 % pour le second.

Sans constituer une préfiguration du vote du 7 juin, à n’en pas douter ces chiffres (à manier avec toute la prudence qu’il se doit) risquent de donner quelques sueurs froides dans les états- majors susnommés.

Sans vouloir trop m’avancer, je crois malgré tout à une petite surprise pour ces élections d’autant plus que le Parti Socialiste, au cours de la dernière décennie, n’est certainement pas dans une phase électorale ascendante sur le Nord et le Pas de Calais notamment dans les scrutins qui ont une dimension plus nationale.

Non que je pense que le PS sera derrière le MoDem pour cette grande région mais la perspective d’un résultat plus resserré n’est pas à exclure. Ce qui ne manquera pas d’avoir une incidence certaine pour les Régionales de 2010.

Vous pouvez aller lire l'excellente analyse électorale de Laure Leforestier pour juin.

Message personnel: Gilles y a du boulot... maintenant mais surtout pour l'avenir.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu