Avertir le modérateur

08/06/2009

Modem: KO debout mais debout encore et toujours!

Par Oréade

Il y a des lendemains d’élection où l’on a la gueule de bois alors que l’on n’a pas bu une goutte d’alcool. C’est le jeu démocratique, il faut savoir l’accepter et féliciter les concurrents qui ont obtenu plus de suffrages que notre famille politique. Se réjouir également que les consciences s’éveillent pour l’avenir de notre planète. A noter tout de même un chiffre alarmant: les Français dans une large majorité ont boudé cette élection, près de 60% d’abstention!


Les préoccupations environnementales sont fondamentales dans l’esprit de nos concitoyens et ils ont décidé de placer des représentants du mouvement écologiste au Parlement européen afin que l’Europe soit la gardienne de notre bien-être commun. Cependant, aujourd’hui faites ce petit test auprès de votre entourage, voisins ou collègues de travail, et demandez leur s’ils voteront pour les mêmes personnes au niveau national afin de gouverner la France et bien leur réponse est différente de leur choix européen, paradoxe surprenant.

Lors de la soirée électorale au siège du Modem, on ressentait beaucoup de tristesse et d’amertume, c’est humain. Les résultats des élections européennes n’ont pas été la hauteur des espérances des militants et sympathisants du Mouvement Démocrate. Je rappelle que le score du parti socialiste est très faible au regard de ses élus et forces militantes. Je me permets également d’indiquer qu’il n’y a pas de mauvais résultats il y a des mauvaises campagnes électorales. Nous n’avons pas su convaincre les électeurs du bien-fondé de nos convictions. Nous qui avons l’Europe chevillée au corps et au cœur nous n’avons pas réussi à faire passer notre message européen. Lorsqu’on se plante, on se plante, il faut savoir le reconnaître humblement et agir pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Evidemment, certaines mauvaises langues, tout bord politique confondu, se feront une joie de critiquer sans retenue le leader du Modem. Le leader centriste a mené une grande (trop ?) campagne médiatique dénonçant les dérives du pouvoir actuel, c’était nécessaire mais probablement pas lors de cette campagne. Problème de timing. Naturellement, il a une part de responsabilité dans ce score décevant cependant il n’est pas le seul. Un parti politique c’est un collectif qui assume ensemble ses stratégies de campagne avec des têtes de liste pour diffuser le message dans leur circonscription. Reconnaissons également que les militants du Modem se sont drapés dans une forme d’arrogance lorsque les sondages indiquaient des scores à 2 chiffres. Nous avons quelque peu oublié qu’une campagne électorale se joue jusqu’à la dernière minute et que distribuer du jus d’orange et des ballons c’est sympathique mais pas suffisant pour que cette attraction se transforme en un vote ferme et définitif dans l’urne. Défiler avec des tee-shirts orange et distribuer machinalement un tract sans enclencher le dialogue avec les personnes qui reçoivent ce document ne sert finalement à pas grand-chose.

Alors maintenant que faire ? Se ressaisir vite et revenir aux fondamentaux de l’engagement politique:

- Revenir à un vrai travail de terrain en menant des campagnes de proximité et d’écoute, ce que nous avons toujours fait et qui nous a permis d’obtenir l’adhésion de milliers de personnes.

- Proposer concrètement des solutions équilibrées aux maux des Français.

- Préparer activement, lucidement et sereinement les élections régionales qui ont lieu dans 9 mois, c’est demain, c’est tout de suite.

Commentaires

Je suis aussi amère que vous, nous devons nous retrancher les manches. Je crois que la situation est difficile, mais pas irrémédiablement compromise, comme pour les présidentielles, comme pour les municipales, nous y étions presque, la défaite c'est joué dans la dernière semaine et dans les derniers jours.

Il faut nous ressaisir si nous voulons tracer notre chemin !

Écrit par : CharlieHaro | 08/06/2009

Je suis sympathisant du Modem mais je dois dire que Bayrou m'a beaucoup déçu. Malheureusement pour lui il az craqué devant l'attaque imbécile de Cohn Bendit .Mais en politique ( comme dans d'autres domaines bien sur il faut garder son sang froid. Là il s'est tiré une balle dans le pied et celà va faire mal

Écrit par : kidu | 08/06/2009

Je suis trés décu par la déroute du MODEM

Écrit par : REICHLING | 08/06/2009

Oréade votre commentaire m'amuse. On ne doit pas avoir vu les mêmes résultats d'élection car pour ma part, j'ai remarqué que 60 % des électeurs s'étaient abstenus d'aller donner leur avis sur ces européennes. Ca veut dire non pas que les français sont devenus écologistes mais simplement que 16 % de ceux qui ont été voté ont préféré voter pour un homme à fort tempérament et qui croyait en ce qu'il disait, plutôt que de voter pour la gauche traditionnelle ou pour François Bayrou qui a montré lors du débat sur France 2, un côté politicien calculateur qui n'a pas plu du tout à ceux qui auraient pu voter pour lui.
Je ne crois pas à la mort du MODEM en France mais à l'échelle européenne il était coincé entre la droite de Sarkozy et les différentes gauches, molles ou plus dures.
Le MODEM peut encore faire des bons scores en France car les français sont des girouettes qui peuvent passer de la droite à la gauche en fonction de celui qui leur parle et de sa personnalité. Les Français veulent un chef qui les guide, les rassure et qui leur parle vrai. Entre la droite ou la gauche en France, certains ne voient pas une grande différence, il y a donc une place pour Bayrou s'il arrive à revenir à ses fondamentaux, ce pourquoi le Modem existe. J'ai l'impression que dernièrement Bayrou s'est pris au jeu de l'homme indispensable dans le jeu politique. La claque qu'il vient de revevoir devrait lui remettre les idées en place.
Lors du débat sur la 2, Cohn-Bendit l'a assassiné en direct avec quelques mots bien placés.
Redevenir authentique, parler vrai et affirmer ses idées sans essayer de déstabiliser l'autre, voici, ce que doit faire s'il veut concurrencer la gauche aux prochaines élections. En 2012 c'est rapé car Sarkozy sera réélu, mais en 2017 pourquoi pas. Copé voudrait prendre la place de Sarkozy donc, il y a un boulevard pour la gauche ou le centre, mais attention à Delanoë qui n'a pas dit son dernier mot.

Écrit par : Nicolas LAURENT | 08/06/2009

Dernière soirée électorale : arrogance et repentance.

Quant au Modem, autoflagellation n'est pas nécessairement autocritique sincère. Le problème éternel du Centre, c'est qu'il est trop mou face à la provoc, face à la machination. Et de ce point de vue là Monsieur Bayrou est bien du Centre.
Foncièrement gentil, quand on veut être méchant on fait flop !

JFK a raison quand il dit que FB n'aurait pas dû répondre : il aurait dû rire ! Car, vis à vis de NS, DCB ne montrait pas de la connivence, mais du mimétisme : niveau NS au salon de l'Agriculture. Mais voilà, par fierté de bon aloi , FB a voulu répondre au lieu d'éclater de rire en toute impolitesse : par défaut de méchancété il s'est trompé d'argument.

Cessez d'intellectualiser le revers .Votre positionnement est bon, votre campagne est bonne, les pbs nationaux ont été centraux dans les autres pays d'Europe : pourquoi pas en France ? Face au piège d'une émission qui était là pour semer le chaos, face aux provoc malsaines et continuelles de DCB (je découvre ses accusations vis à vis de C Lepage sur son blog), face à la remarquable programmation télévisuelle de Home, la gentillesse du modem avait de fortes probabilités à prendre des claques.

Mais ce qui ne tue pas rend plus fort. Vivez ! Vous représentez la vraie alternative, la troisième voie, la sortie du dualisme G/D. C'est véritablement Gaullien. C'est tellement neuf que la perte de repères peut faire peur et rendre vos concurrents agressifs, outranciers. Apprenez à prendre et rendre les coups, sans exces.

Vous avez toujours ma voix, même si je ne suis pas encore au Modem, j'y viendrai quand vous serez plus collectivement offensifs.

Écrit par : Zadig | 08/06/2009

@kibu

Francois Bayrou n'a en rien "craqué" face à Cohn-Bendit, il a simplement sorti l'attaque personnelle qu'il préparait depuis un moment (qu'on ne me parle pas de spontanéité, il a commencé sa phrase "vous parlez de choses ignobles..." par trois fois, on sentait bien qu'il voulait placer son argument pour descendre simplement Cohn-Bendit, qui représentait l'adversaire direct à ce moment (d'après les sondages).

C'est dommage qu'il soit tombé dans ce genre de bassesses pour tenter de se faire mieux voir que le leader d'europe Ecologie.. La politique, on peut aussi la faire avec ses idées, sans passer son temps à dénoncer les autres.

Décevant, j'attendais mieux..

Écrit par : G | 09/06/2009

G a raison.
F.Bayrou a cru pouvoir jeter le discrédit sur Cohn-Bendit et par extension sur son mouvement. Non seulement ça n'a pas fonctionné, mais les électeurs ont fait l'inverse. Stratégie idiote.
Je pense que le Modem devrait songer à changer de leader.

Écrit par : Fran | 09/06/2009

Je ne veux pas me mèler de vos affaires, mais si avant de changer de leader(s), vous commenciez par clarifier un peu vos idées et vos propositions (autre chose que anti-sarko, ça fait un peu court), que vous exprimiez ainsi ce que vous êtes réellement (troisième force, opposition, antenne du Medef...) avec un seul discours, alors là peut être qu'on pourrait espérer quelque chose. Et vous verrez que ceci fait, le problème du ou des leaders se règlera de lui même. Sauf à rester le parti d'un homme, l'escabeau d'une ambition personnele, mais ça c'est autre chose !

Écrit par : brazz | 09/06/2009

"les français sont des girouettes qui peuvent passer de la droite à la gauche en fonction de celui qui leur parle", "Les Français veulent un chef qui les guide, les rassure et qui leur parle vrai. Entre la droite ou la gauche en France, certains ne voient pas une grande différence, il y a donc une place pour Bayrou s'il arrive à revenir à ses fondamentaux, ce pourquoi le Modem existe.", Heil !
Qu'est ce que je disais plus haut ?

Écrit par : brazz | 09/06/2009

je partage le point de vue de Zadig.J'ajoute:le livre de Bayrou décrit sans exagération le sarkozisme ,n'en a t-il pas le droit?
Que penser de ceux qui se sont abstenus et sont allé défiler samedi?

Écrit par : orrian | 15/06/2009

"Que penser de ceux qui se sont abstenu et sont allé défiler"

Je dirais qu'il y a un non-sens.
Si l'on a des convictions, on les exprime par le moyen le plus puissant, à savoir le vote. Ne pas voter, c'est laisser les autres parler pour soi.
Ne pas voter et aller manifester, c'est simplement idiot.

Écrit par : G | 15/06/2009

Lire le blog en entier, pretty good

Écrit par : Nina_Tool | 19/09/2009

Une découverte sympathique du site, merci pour ca, je reviendrais et j'en parlerais autour de moi !

Écrit par : astrologue | 25/08/2011

Je trouve votre site génial, je vous souhaite plein de succès car vous le méritez, bonne continuation et encore bravo pour ce superbe site !

Écrit par : voyance | 25/08/2011

Ce blog est merveilleux, merci de nous proposer. Content de voir de nouveaux projets ! Je vous souhaite beaucoup de réussite.

Écrit par : Tirage de tarot gratuit | 04/07/2012

Ça fait plusieurs fois déjà que je consulte ton blog et je te dis BRAVO, c’est super ! :) continue comme ça !!!

Écrit par : Bichon maltais | 17/12/2012

Bonsoir,
J’ai flânée pendant un moment sur votre site, et je vous dit bravo pour tout ce que vous proposez. Très intéressant

Amicalement

Écrit par : telephone gay | 31/10/2014

Je ne vais pas faire dans l’originalité mais votre blog est tellement bien qu’on ne peut rien dire d’autre que MERCI BEAUCOUP !

Écrit par : coaching à marrakech | 10/03/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu