Avertir le modérateur

26/05/2009

Européennes 2009 : les grands partis font-ils campagne ?

2009.05.24-AC-vignette.propositions.jpg

Par Alexandre Coutant

Ces dernières semaines, vous avez certainement lu (ici par exemple), vu ou entendu que les grands partis ne faisaient pas campagne. C’est faux : tous font campagne ! Mais certains se sont trompés d’élection, au risque de dérouter nos concitoyens et de les éloigner des urnes.

Tout d’abord, FN, MPF et DLR font campagne contre l’Europe. D’autres, parmi les plus importants, confondent 2009 et 2012 : c’est le « grand bon en avant » du PS et du MoDem…

A mon sens, et bien qu’elles défendent des projets distincts, seules deux formations font campagne sur leurs propositions pour l’Europe : les Verts et la Majorité Présidentielle.

Lire la suite

20/05/2009

Les engagements du Modem pour l’Europe

Par Oréade

Le Mouvement Démocrate, par la voix des candidats qu’il présente sur l’ensemble du territoire français, s’engage sur 14 points :

- L’union de l’Europe en faisant en sorte que tous les pays membres agissent de concert pour régler les grandes crises actuellement traversées,
- Un projet de société, avec des valeurs humanistes, officiellement reconnu,
- La solidarité entre les générations avec une défense accrue de notre patrimoine écologique,
- L’équité économique entre tous les pays pour défendre les entreprises et l’emploi en Europe,
- L’implication des citoyens européens dans le débat politique avec une mise en lumière des décisions européennes,
- Une avant-garde européenne constituée des 16 pays de la zone euro disposant de la volonté politique de faire réellement « bouger les choses »,
- Une harmonisation fiscale en refusant le dumping fiscal qui vise à délocaliser les entreprises,
- Le savoir et la connaissance priorités de l’Europe avec le doublement progressif du budget européen pour la recherche,
- L’augmentation du budget européen alimenté par un impôt unique sur l’ensemble des pays de l’Union,
- Création d’un procureur de l’Union avec autorité sur les polices nationales,
- Une politique agricole commune de qualité et pas uniquement de quantité,
- La défense du pluralisme culturel en soutenant efficacement la création culturelle européenne,
- La garantie des identités et des cultures régionales,
- Une politique d’ensemble associant tous les pays européens pour permettre une régulation solidaire de l’immigration.

19/05/2009

Des surprises dans le grand Nord?

Par Marc Vasseur

article_photo_1217494813933-1-0.jpgCe matin, je suis tombé sur un sondage de notoriété publié par le Figaro (il n’y a de sottes lectures, il n’y a que de sots lecteurs…) sur la région Grand Nord et demie surprise, c’est Corinne Lepage (photo AFP) qui arrive en tête avec 44% de personnes qui disent la connaître (dont 57% qui en ont une bonne opinion).

Vis-à-vis des représentants des deux grosses écuries, Gilles Pargneaux (PS) et Dominique Riquet (UMP) avec , 80 % pour le premier des personnes interrogées qui ne le « connaissent pas assez », et 81 % pour le second.

Sans constituer une préfiguration du vote du 7 juin, à n’en pas douter ces chiffres (à manier avec toute la prudence qu’il se doit) risquent de donner quelques sueurs froides dans les états- majors susnommés.

Sans vouloir trop m’avancer, je crois malgré tout à une petite surprise pour ces élections d’autant plus que le Parti Socialiste, au cours de la dernière décennie, n’est certainement pas dans une phase électorale ascendante sur le Nord et le Pas de Calais notamment dans les scrutins qui ont une dimension plus nationale.

Non que je pense que le PS sera derrière le MoDem pour cette grande région mais la perspective d’un résultat plus resserré n’est pas à exclure. Ce qui ne manquera pas d’avoir une incidence certaine pour les Régionales de 2010.

Vous pouvez aller lire l'excellente analyse électorale de Laure Leforestier pour juin.

Message personnel: Gilles y a du boulot... maintenant mais surtout pour l'avenir.

14/05/2009

Vous l’attendiez? Dites ce que vous en pensez!

Par Alexandre Coutant

umpeuro.jpgPendant plusieurs semaines, le PS et le MoDem (notamment) nous ont asséné que la Majorité Présidentielle n’avait pas de programme. Peut-être pour mieux dissimuler que les leurs se limitaient à donner l’assaut sur l’Élysée ou à copier-coller ceux des groupes parlementaires européens auxquels ils appartiennent?

Qu’ils se rassurent, le projet de la Majorité Présidentielle existe. Il est le fruit d’un long travail des formations qui la composent : du Mouvement Populaire à la Gauche Moderne, en passant par le Nouveau Centre et les Progressistes.

Vous pouvez le consulter ici.

C’est en 2005, essentiellement à cause du vide européen de la gauche, que j’ai rejoint la Majorité Présidentielle. Plutôt que de verser dans le caricatural en vous expliquant pourquoi ce projet est si beau, si parfait, permettez-moi simplement de le résumer par trois mots. Volontariste, pragmatique, cohérent:

•    volontariste, à l’image de la présidence française de l’Union européenne*,
•    pragmatique, en tenant compte de la conjoncture économique mondiale tout en préparant l’avenir,
•    cohérent avec les positions prises par les partenaires de la Majorité Présidentielle réunis au sein du Parti Populaire Européen.


* «Pendant six mois, elle a semblé avoir ce "numéro de téléphone" que cherchait l'ancien secrétaire d'Etat américain Henry Kissinger: à la tête de la présidence française de l'UE au deuxième semestre 2008, Nicolas Sarkozy a créé une dynamique européenne commune face à la guerre en Géorgie puis dans la crise économique. De droite et de gauche, les eurodéputés l'en ont remercié: l'Europe a semblé montrer qu'elle était capable d'agir et de protéger.»
Le Monde, 12 mai 2009

12/05/2009

A la louche 400 personnes concernées

Par Marc Vasseur

sarkoparlementeuro.jpgC’est peu de dire que ce scrutin n'intéresse personnes ou presque… j’ai déjà fait un billet sur mon blog dans ce sens en pointant la responsabilité de l’UMP et du PS dans ce processus de «dé-démocratisation». Pour rappel, à l’époque, j’avais pointé la tentation de l’UMP de transformer cette élection en un espèce de référendum Pour ou Contre Sarkozy (en photo au parlement européen avec Bernard Kouchner, Sipa). L’UMP s’en défend mais à mettre l’Autre sur ses affiches, ou ce dernier établissant au final ses listes, il est somme toute difficile de faire penser autrement.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu