Avertir le modérateur

11/05/2009

Et si on parlait des élections européennes!

Par Slovar

article_SGE.PHC53.200607172744.photo00.photo.default-512x303.jpgBien que les partis politiques français s’en défendent (à part peut être Europe Ecologie, pour qui cette élection est le seul tremplin électoral), la campagne pour les élections européennes affiche un encéphalogramme plat.

Beaucoup affirment que la crise économique qui touche tous les pays de l’Union en est la cause. Dans le même temps, chaque pays y va de son plan de relance, sans avoir recours à l’Europe, tout en nous expliquant jusqu’à la nausée, pourquoi l’Union européenne est… la seule solution pour s’en sortir!


Pourquoi nous appelle-t-on aux urnes et quel est l’enjeu de ce scrutin?

Sur les 736 députés du Parlement européen, les Français en éliront 72, comme leur homologues italiens ou Britannique, et conformément au système de représentativité proportionnelle dégressive. Pays le plus peuplé de l’UE, l’Allemagne doit élire 99 députés, soit environ un député pour 832 000 habitants. A l’inverse, Malte sera représenté par 5 députés soit environ un député pour 80 000 habitants.

Seules les listes obtenant au moins 5 % des suffrages peuvent prétendre à un siège au Parlement, qui est l’unique organe communautaire élu au suffrage universelle direct.

Et c’est bien le problème ! Car, quel est le vrai rôle de ces euro députés?

Législatif tout d’abord. Les eurodéputés votent les lois proposées par la Commission européenne, avec le Conseil de l’Union européenne. En outre, il peut agréer, modifier ou rejeter le contenu des législations européennes. Son rôle est en revanche réduit à un simple avis consultatif pour les questions dîtes sensibles, telles que la fiscalité, la politique industrielle ou la politique agricole par exemple. De même : La principale compétence d’un parlement, à savoir l’adoption de normes ou de lois générales, n’appartient que partiellement au Parlement européen. Les normes européennes sont pour la plupart adoptées par le Conseil des Ministres - Source IBZ

Arrêtons-nous sur ces points qui méritent dans les circonstances actuelles d’être développés

L’actuelle crise économique est née de la liberté totale des marchés financiers avec entre autre leur capacité à utiliser les paradis fiscaux et à jouer sur la fiscalité la plus avantageuse qu’offrent certains pays de l’Union européenne.

Pourquoi nous ressasser que nous avons besoin de plus d’Europe pour combattre la crise alors que les élus à l’assemblée européenne n’ont pas la possibilité de légiférer ou de réagir dans les domaines de la fiscalité ou de l’industrialisation ? Quant aux fameuses normes qui sont de plus en plus perçues par les citoyens européens comme des boulets ou contraintes, elles semblent bien représenter la principale préoccupation de la Commission bien aidée en cela par les lobbies qui… la conseille.

Peut-on encore parler de démocratie européenne dans ce cas ? Car pour l’essentiel, l’Union est dirigée par la Commission Européenne qui comme indiqué plus haut n’affronte jamais le suffrage universel

La Commission est le moteur du système institutionnel communautaire :

- Détentrice du droit d’initiative législative, elle propose les textes de loi qui sont soumis au Parlement et au Conseil.

- Instance exécutive, elle assure l’exécution des lois européennes (directives, règlements, décisions), du budget et des programmes adoptés par le Parlement et le Conseil.

- Gardienne des Traités, elle veille au respect du droit communautaire, conjointement avec la Cour de Justice.

- Représentante de l’Union sur la scène internationale, elle négocie des accords internationaux, essentiellement de commerce et de coopération. - Source DECIL

Que pèsent vraiment en fin de compte les 736 députés à côté des quelques 15 000 personnes qui travaillent pour la Commission et ses 23 Directions Générales et 14 services décentralisés ? Ajoutons à celà que la commission dispose également de Représentations dans chaque Etat membre et de Délégations dans les pays en voie d’adhésion et les pays tiers (site de l’UE en France).

Un mode d’élection fantaisiste et peu compréhensible.

Scrutin de liste proportionnel et dans huit circonscriptions interrégionales. Pour élire 72 eurodéputés (sur 736), la France est divisée en 8 circonscriptions.

Suite à la décision du Conseil de 2002, un certain nombre de législations nationales des anciens États membres ont été modifiées ou sont en cours de modification. Ainsi, la France a abandonné la circonscription nationale unique au profit de huit grandes circonscriptions régionales dénommées: Nord-Ouest, Ouest, Est, Sud-Ouest, Sud-Est, Massif Central, Île-de-France, Outre-Mer.

Bon, ça c’est pour la France mais, Il faut néanmois noter que : Dans certains États (Allemagne, Espagne, France, Grèce et Portugal), les électeurs ne peuvent pas modifier l’ordre des candidats sur la liste. Dans d’autres États (Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Suède), l’ordre des candidats peut être modifié en attribuant des voix de préférence. Au Luxembourg, il est même possible de voter pour des candidats appartenant à différentes listes. En Suède, les électeurs peuvent, en outre, ajouter ou supprimer des noms sur les listes. En Irlande, Malte et au Royaume-Uni, les élections ne se déroulent pas au scrutin de liste. - Source Europarlement

Limpide non? Et surtout efficace puisque: L’abstention a augmenté en 2004. Les candidats sont, à quelques exceptions près, trop peu connus pour susciter de l’engouement. Et ce n’est pas prêt de s’arranger si l’on en croit une étude IPSOS- Le Point

Avec un niveau de votants potentiels à 44% dans la dernière mesure d’intentions de vote Ipsos-Le Point, nettement en retrait de ce que l’on mesurait un mois avant les scrutins de 2004 et de 1999, on battrait certainement un record d’abstention si les élections européennes se tenaient aujourd’hui. Les électeurs ne se sentent pas encore concernés par la campagne, mais les choses peuvent bouger d’ici au 7 juin. Pour le moment, on enregistre un fort différentiel de mobilisation selon la classe d’âge (30% de votants potentiels chez les moins de 30 ans contre 63% chez les plus de 60 ans), qui explique en partie la bonne tenue des listes UMP, mesurées en tête à 27%. Le rapport de force global reste toutefois favorable à la gauche, qui totalise 48% d’intentions de vote, soit 3 points de plus qu’en 2004. Source IPSOS -SONDAGE EFFECTUE POUR : Le Point - DATE DU TERRAIN : Les 30 avril & 2 mai 2009.

Et oui, comme tout le monde le sait, les jeunes aiment l’Europe et en redemandent: Lucidité ou découragement?

Va t-on voter pour un parti politique : UMP, MODEM, PS, Verts?

Le système mis en place est très différent de celui que connaissent les électeurs. En effet : Le système de groupe politique au sein du Parlement européen est très spécifique. Plutôt que de se référer uniquement aux intérêts nationaux, les députés européens sont invités à se regrouper dans des formations plurinationales représentatives d’intérêts communs.

Sur les 785 eurodéputés, 772 sont répartis en 8 groupes politiques. Pour former un groupe politique, il faut au minimum 20 députés européens originaires d’au moins 6 Etats membres de l’UE.

Ainsi, si vous votez UMP, votre vote ira au “Groupe du Parti populaire européen et des Démocrates européens (PPE-DE)” : Fort de ses 288 députés européens représentant les 27 Etats membres de l’Union, le PPE-DE est le plus grand groupe du Parlement européen. Il est aussi une composante importante du paysage politique européen : plusieurs Premiers ministres actuels dans les Etats membres de l’UE, le Président de la Commission européenne ainsi que le Président du Parlement européen, appartiennent à cette famille politique.

Si vous votez Socialiste, votre vote ira au “Groupe socialiste au Parlement européen (PSE)” : Aux élections de 2004, les socialistes ont obtenu 27, 19 % des votes, ce qui leur a permis d’obtenir 200 sièges, occupés par des élus originaires de 23 Etats membres. La France représente la délégation nationale numériquement la plus importante avec 31 membres (issus du Parti socialiste français), suivie par les 24 membres espagnols du PSOE et les 23 membres allemands du SPD. Depuis l’adhésion de la Roumanie et la Bulgarie, le groupe s’est agrandi avec 15 nouveaux députés. Sept Présidents de commissions parlementaires (24 Vice-présidents), 5 vice-présidents du Parlement et 2 questeurs appartiennent au PSE. Le groupe PSE compte aujourd’hui 217 membres.

Si vous votez MODEM votre vote ira probablement au “Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE)” : Avec 100 députés issus de 22 pays, l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE) est le troisième groupe politique d’importance au Parlement européen. Le partage des responsabilités entre les groupes politiques a doté l’ADLE de trois présidents de commissions parlementaires et de deux vice-présidents du Parlement. En termes de délégations nationales, les Etats membres les plus représentés au sein de ce groupe sont l’Italie (12 membres), en tête, suivie du Royaume-Uni (11 membres) et de la France (10 membres).

Il se peut aussi que votre vote aille aux :

- Groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE)
- Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL)
- Groupe Indépendance/Démocratie (ID)
- Groupe Union pour l’Europe des Nations (UEN)
- Groupe Identité, Tradition, Souveraineté (ITS)
Détails de tous les groupes sur “Toute l’Europe”

Une bonne question: Combien ça gagne un euro député?

Jusqu’à maintenant, la plupart des eurodéputés touchent un salaire équivalent à celui perçu par les députés nationaux. De grandes disparités existent entre le traitement des différents représentants européens. Ainsi, un député Letton gagne environ 1 000 euros par mois quand un député italien perçoit 12 000 euros mensuels. Après les élections de juin, les parlementaires européens vont être soumis à un statut unique et gagneront environ 7 000 euros par mois. Une rémunération qui sera financée par le budget communautaire. - Source Metro

Question annexe : Peut-on cumuler le mandat d’euro député avec celui de député national ?

Un député européen ne peut exercer une autre fonction dans une institution ou un organe communautaire, et doit renoncer à siéger au Parlement national.

Cette réponse nous explique pourquoi les ténors de nos assemblées ne se risquent pas dans l’aventure. En effet, à Strasbourg:

- Pas de traitement de faveur
- Pas de micros ou d’interviews complaisants des media “amis”
- Pas de possibilité de se distinguer dans le lot des très nombreux parlementaires.

En résumé : Difficile de faire sa star.

Ce qui explique le refus de plusieurs membres du gouvernement de jouer le jeu. Par contre lorsqu’on voit la bousculade au portillon pour devenir Président de région et ensuite demander des aides à l’Europe on se dit que “l’enthousiasme” des habitants électeurs de l’Union est parfaitement justifié mais que celui des futurs élus est authentique

Car : Aujourd’hui, plus de 200 bureaux de représentation des régions sont présents à Bruxelles. Leur rôle : défendre et promouvoir auprès des institutions européennes les intérêts des collectivités qu’ils représentent. Toutes les régions françaises possèdent aujourd’hui un bureau de représentation à Bruxelles. Afin de mutualiser les ressources ou parce qu’elles partagent des problématiques communes, certaines régions se sont regroupées pour établir une structure commune de représentation. C’est notamment le cas des régions Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes.(liste complète des représentations françaises à Bruxelles)

Vous noterez au passage que ces représentations sont installées à Bruxelles et non à Strasbourg, ce qui montre l’intérêt des régions et de leurs représentants pour le parlement européen…

Alors, si vous êtes toujours indécis ou même indifférents à ces explications, peut être serez vous sensibles aux slogans de nos partis politiques pour cette élection :

UMP : “Quand L’Europe veut, l’Europe peut
Parti Socialiste : “Changer l’Europe maintenant
MODEM : “Réenchanter l’Europe auprès des Français” (selon certains membres du MODEM)
Europe Ecologie : Peut être “Contrat écologiste pour l’Europe” (Cherchez, nous n’avons pas pu trouver sur le site)
NPA : “Pas question de payer leur crise
Front de Gauche (PCF et PG) : “Pour changer l’Europe
Libertas (MPF et CPNT) : “Prenons l’Europe en main” (et qui propose en premier lieu une pétition pour supprimer … la Halde)

Edifiant, et … Motivant !!!

Mais comme ils le disent tous la main sur le coeur : “Plus que jamais, nous avons tous besoin de plus d’Europe” réponse au soir du 7 juin, du moins pour les candidats. Quant aux électeurs citoyens…

Sources et crédits
Toute l’Europe
Ouest France
Parlement Européen
DECIL

Commentaires

je vote ps

Écrit par : jacqueline | 05/05/2009

Est ce que le traité de l UE respecte les principes de Montesquieu de la séparation et de l équilibre des pouvoirs (Exécutif, législatif et judiciaire) ?

Écrit par : Freeforever | 05/05/2009

juste une petite précision
voici le lien pour telecharger le contrat ecologiste pour l'Europe
http://www.europeecologie.fr/files/EE_Programme_BD.pdf
excellente journée à tous (ses)

Écrit par : ghilaine | 06/05/2009

Bonjour

@ Jacqueline

Félicitations

@ Ghilaine

Votre commentaire (dont je vous remercie) prouve bien qu'il est indispensable de donner les coordonnées des engagements des partis ou mouvements candidats pour en avoir connaissance. Mais que vaut un pacte même bien fait devant le constat attristant des capacités de l'assemblée européenne ?

Écrit par : Slovar | 06/05/2009

Je vote PS aussi mais surtout pour emmerder Sego et Sarko. Que Aubry emporte un succés retentissant ça me ferait plaisir. Juste pour emmerder deux égos surdimensionnés.

Écrit par : Malko | 06/05/2009

Sincère félicitation pour votre blog, c'est un réel plaisir que de le parcourir. Surtout continuez ainsi. Je vous remercie pour ce magnifique partage.

Écrit par : Voyance gratuite serieuse | 10/03/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu