Avertir le modérateur

24/04/2009

Un si lent démarrage de la campagne électorale européenne

Par Oréade

europe.jpgL’élection de nos représentants au Parlement européen aura lieu le dimanche 7 juin prochain. Election déterminante où l’ensemble des députés des pays membres de l’Union européenne seront renouvelés démocratiquement. Bizarrement quasiment personne n’en parle. Les Français ne se sentent pas concernés, et ont l’esprit occupé par les lendemains qui déchantent et ne sont absolument pas intéressés par l’enjeu de ces élections. Très peu de personnes, en dehors du microcosme politique, savent que des élections auront lieu dans moins de deux mois. A qui la faute? A la crise planétaire? Aux médias qui relaient depuis des mois un climat anxiogène lié justement à la crise économique et financière internationale? Aux gouvernants? Certains membres du Gouvernement français préfèrent disserter sur les propos de Ségolène Royal, quant à ceux qui sont sur la sellette, ils se préoccupent davantage de leur reclassement dans un autre ministère ou une grande institution. Ah les ors de la République sont décidément trop confortables pour s’en lasser.


Quant aux militants des partis politiques, certains sont dans l’expectative et il est toujours difficile d’enclencher une machine de guerre électorale lorsque l’on ne connaît même pas les candidats que l’on va défendre sur le terrain! On sent bien qu’il n’y pas de réelle volonté politique de s’exposer aux yeux de nos concitoyens, principalement au sommet de l’Etat où le Président de la République craint un vote sanction de la part des Français. Au milieu de ce désintérêt général, il y a des citoyens engagés qui croient profondément aux valeurs européennes et souhaitent donner un contenu, une âme à l’Europe.

La quasi-totalité des candidats du Mouvement Démocrate ont récemment été investis lors d’un Conseil national; un tract intitulé L’Europe est notre avenir est déjà en ligne sur le site officiel du Modem afin d’être distribué sur les marchés et autres réunions publiques. On voit donc QUI a réellement à cœur de défendre un grand projet européen et souhaite porter aux plus hauts les couleurs européennes. Cependant, on ne peut pas se réjouir d’un tel désamour de la part des citoyens, des médias et de tous les acteurs de la vie publique pour l’Europe et ses institutions. Qui a un intérêt particulier à ne pas évoquer ce sujet, doit-on voir une sorte d’alliance tacite entre nos gouvernants et les différents médias pour taire un sujet crucial pour l’avenir de la France ? Je ne veux pas tomber dans une paranoïa aigue mais ce silence est, comment dire, surprenant…

Commentaires

La campagne a déjà commencé, comme en témoigne les nombreuses affiches de Debout la République que l'on voit partout!

En 2009, osons une Europe différente!

Écrit par : Tythan | 24/04/2009

Est-ce que le fait que le vote se fait à la proportionnelle incite à dire que l'Europe est notre avenir ?

Écrit par : Fran | 24/04/2009

Les Français ont tort de se désinteresser de ces éléctions.
C'est en effet les éléctions les plus importantes, bien plus que les Présidentielles (le Président de la Républiquae n'ayant plus que très peu de pouvoir) et que le Législatives (l'AN n'étant plus qu'une chambre d'enregistrement de directives Européennes).

De plus, ces éléctions sont (pour une fois) réellement démocratiques (suffrage à la proportionnelle).

Bien sur, l'UMP et le PS (et dans une moindre mesure le MODEM, ex-UDF) n'ont pas d'intérêt a ce que les citoyens aillent voter, car il s'agira très probablement d'un vote sanction : sanction du gouvernement mais je crois ( j'espère) sanction d'un système économique , social et politique a bout de souffle.

Écrit par : Jeremy | 24/04/2009

François Bracci, l’ex international de football, est candidat aux européennes sur la liste Sud-est de Debout la République, mouvement présidé par Nicolas Dupont Aignan.

Pour Michèle Vianès, « François Bracci représente nos trois régions. La Corse par sa naissance et ses attaches familiales. PACA comme joueur de haut niveau : champion de France en 1972, vainqueur de la coupe de France en 1972 et 1976 avec l’Olympique de Marseille. Rhône-Alpes comme entraîneur de l’Olympique Lyonnais, aux côtés de Jean Tigana. Il met, par sa candidature aux européennes, sa force et son expérience au service de la République. »
François Bracci poursuit son engagement en entrainant des clubs d’Afrique du Nord qu’il conduit au haut niveau.
En 2008, François Bracci, décoré de la Médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports, a déclaré « Au-delà de la médaille, c’est tout un symbole. C’est un investissement personnel depuis mon enfance pour véhiculer toutes les valeurs du sport comme le travail, la rigueur, la souffrance, la volonté et le partage, c’est une grande émotion d’être récompensé par cette distinction».
François Bracci sera à Lyon, notamment mardi 28 avril pour la présentation des candidates et candidats de la liste Debout La République à la Brasserie de l’Europe, place de L’Europe LYON 6° à 18h30.

Écrit par : JPR6991 | 24/04/2009

Ou alors, les français s'en foutent. Comme le référundum l'avait démontré il y a peu de temps...
M'enfin, la démocratie maintenant, c'est finit... Pas de temps à perdre, imposons vite une Europe dont personne ne veut!

Écrit par : flo | 24/04/2009

L'Europe est notre avenir car la plupart des grandes décisions appliquées dans un pays européen proviennent de l'Union européenne et donc du Parlement, lieu où sont débattues les textes de loi. Il est alors FONDAMENTAL de voter aux élections du 7 juin prochain.
On a besoin d'Europe pour être plus fort économiquement face aux autres pays. On a besoin d'Europe pour une paix durable sur notre sol. On a besoin d'une Europe humaine et solidaire pour construire ensemble une réelle volonté politique et ne pas résumer l'UE à une simple zone de libre échange.

Écrit par : Christelle Carcone | 24/04/2009

Le problème est surtout qu'on ne parle que très rarement des décisions prises par le Parlement Européen. Pour que les français s'y intéressent, il faudrait déjà leur expliquer ce qu'on y fait et son rôle.

Écrit par : rachat-dettes | 24/04/2009

LES FRANÇAIS ONT DIT NON A L'EUROPE. SOMMES-NOUS RÉELLEMENT DANS UNE DÉMOCRATIE??????

Écrit par : Flo | 24/04/2009

les européennes intéresseraient plus de monde si les journalistes arrêtaient d'être à la botte de Sarkosy!
personne ne parle de la vignette automobile qui va être remise en place septembre 2009 et appliquable en janvier 2010!
vive la démocratie!une loi est refusée,aussitôt on la repasse en force!
pourquoi les gens iraient voter puisque les votes ne sont pas pris en compte.les députés ont été élus par le peuple,mais ils ne respectent pas les gens qui les ont élus.
nous sommes dans une dictature(semblant de démocratie!)

Écrit par : ferry | 26/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu