Avertir le modérateur

16/03/2009

Les jeunes du 94 se mobilisent

Par Oréade

Très attachée à l’action militante sur le terrain, en particulier celle des jeunes engagés dans des partis politiques, je suis agréablement satisfaite de constater que l'équipe des Jeunes du Modem dans le département dans lequel je milite, se "bougent". En effet, les Jeunes Démocrates du Val de Marne organisent une grande tournée à travers les 47 communes du département, pour aller à la rencontre des adhérents du Mouvement Démocrate et des électeurs. Ces réunions conviviales et pédagogiques sont organisées dans des cafés. La prochaine aura lieu ce soir, lundi 16 mars, à 19h30 à la Brasserie de l’Hôtel de Ville, 3 place François Mitterrand, Alfortville.

Ces soirées sont l’occasion d’annoncer les prochaines actions mises en place dans le cadre des élections européennes de juin. Toutes les dates et manifestations sont consultables sur leur site : www.jeunesdemocrates94.org

09/03/2009

Le jeu des petites phrases au Nouveau Centre

Par Oréade

«Je ne voulais pas risquer de jeter le parti, sur un coup de dés, dans une aventure dont l’issue est incertaine» dixit le président du Nouveau Centre et actuel ministre de la Défense du Gouvernement Fillon sur le fait que son parti ne présentera pas de listes autonomes aux prochaines élections européennes. Il y a pourtant quelques mois il déclarait avec force la présence de ses troupes militantes « partout où cela sera possible » à croire que le champ des possibles au NC est réduit à s’allier au contingent de l’UMP !  Le manque de courage ou d’audace en politique est rédhibitoire. Le risque de ne pas obtenir un grand score lors d’une élection est inhérent au système démocratique, ne pas l’accepter revient à faire de la politique de salon, confortablement installer au coin du feu, ou se ranger au principe du plus fort, faire profil bas et se contenter des miettes que le parti majoritaire accorde à ses vassaux.

Lire la suite

03/03/2009

Inquiétant pour ceux qui croient dans les idéaux de gauche

Par Slovar les Nouvelles

Après des élections qui ont vu les travaillistes perdre, entre autre, Londres, la gauche italienne perdre la Sardaigne, c'est au tour des socialistes de perdre la région de Galice: Le Parti populaire (PP, droite) a remporté dimanche la majorité absolue au Parlement régional face à la coalition sortante composée des socialistes et des nationalistes de gauche galiciens du BNG, qui gouvernaient depuis quatre ans.

A y regarder de plus près, on s'aperçoit que de moins en moins de pays de l'Union sont gouvernés par des sociaux démocrates ou socialistes et que cela devient inquiétant pour tous ceux qui croient dans les idéaux de gauche. Du moins, les vrais!

Comment en est-on arrivé là?

La tradition des clivages droite/gauche héritée de l'après deuxième guerre mondiale s'est petit à petit diluée et on a pu voir, notamment dans les pays nordiques des alternances qui s’apparentaient de plus en plus à la phrase, chère à de l'ancien Président Giscard: «le changement dans la continuité».

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu