Avertir le modérateur

13/02/2009

Européennes, candidates et beauté

Par Oréade

images.jpgDe nombreuses femmes ont déjà murmuré cette phrase, les hommes également. Cependant, la gente masculine est moins soumise au diktat de l’apparence imposée par des publicités massives vantant la jeunesse éternelle et la beauté quasi-parfaite. En politique, comme dans tous métiers dits publics, où l’on s’expose directement au regard d’autrui, et donc à son jugement, l’image que l’on donne ou que les Autres perçoivent peut prendre une place considérable, voire démesurée. Il suffit de se rappeler les vives observations effectuées lors de la dernière campagne présidentielle à l’encontre de Ségolène Royal, les critiques après l’accouchement de la Garde des Sceaux, les remarques vestimentaires de la nouvelle Secrétaire du PS.


Bizarrement, je n’ai pas l’impression que l’on observe avec autant d’attention les coiffures, rides et autres tenues des hommes politiques. Hormis le côté « m’as tu vu » si décrié du Président de la République, peu de commentaires acerbes et aiguisés relatifs aux dirigeants masculins actuels. Pas grave mais tout de même pas très juste… Pour revenir à l’influence de l’image dans une carrière publique, nier que « bien passer » dans les médias est un atout supplémentaire serait mentir. Toutefois, il faut se prémunir contre la fausseté ou la veulerie de la personne imprimée sur les pages glacées des magazines, derrière un écran de télévision ou d’ordinateur (!). Ne pas se contenter d’un joli sourire et d’un regard enjôleur afin d’écouter réellement ce que la femme ou l’homme politique nous raconte et propose. Ne pas se faire manipuler pour accorder notre voix lors d’un scrutin, rester lucide face aux belles promesses et faire son propre choix en fonction de critères d’efficacité et de valeurs partagées; telles seraient dans un monde idéal les conditions pour élire nos représentants. Or le monde idéal n’existe pas, nous le savons que trop bien. Et pourtant, il faut compter sur notre perspicacité et notre intelligence. Pas toujours facile à mettre en œuvre…pour certains !

Le Mouvement Démocrate a décidé de consulter ses adhérents pour déterminer quelles seront les têtes de listes qui défendront nos couleurs lors des élections européennes de juin 2009. Les militants devraient recevoir dans les tous prochains jours les noms de ces émissaires qui auront la grande responsabilité de défendre une certaine idée de l’Europe. Quels seront les critères retenus pour sélectionner ces futurs élus? Réponse la semaine prochaine…

Commentaires

en effet, le traitement est différent pour les femmes, on dit Ségolène, Rachida, Hillary et pas Nicolas, Georges ou Bill.

Écrit par : Paul | 13/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu